Service facile et pro

Créer un site design

INITIATION A INTERNET

Tuto pour bien débuter en informatique

VIRUS ET ANTIVIRUS

 

LA SECURITE SUR INTERNET - LA SECURITE DE VOTRE ORDINATEUR

 

           Lors de votre navigation (ou surf) sur Internet, vous risquez de rencontrer à votre insu et sans le savoir des logiciels malveillants ou virus.

On peut en dénombrer de multiples formes, mais ils ont tous comme buts principaux de nuire à votre système informatique ou directement à son propriétaire.

Comment :

- Contaminer des fichiers et les rendre inutilisables.

- Gêner ou empêcher des applications de fonctionner, voire bloquer le système d’exploitation.

- -Désactiver votre logiciel de sécurité.

- Supprimer ou crypter des fichiers créés par l’utilisateur (vous ou toutes personnes ayant accès à votre ordinateur) ;

- Intercepter vos comptes et mots de passe, puis utiliser vos identifiants afin de vous voler de l’argent sur des sites financiers (banques, assurances…)ou des informations personnelles.

- D’installer des relais pour commettre des méfaits ailleurs mais à partir de votre ordinateur (PC ou portable).

- Etc…

Voici quelques catégories :

- Virus informatique : Se reproduit d’un fichier de votre ordinateur à un autre fichier (toujours de votre ordinateur).

- Vers informatique ‘Worm) : Se propage d’un ordinateur à l’autre via un réseau local ou Internet.

- Cheval de Troie (Trojan) : Cache un logiciel malveillant dans un programme sain. Il permet d’installer une « porte dérobée » ou « backdoor » sur votre PC pour pouvoir y avoir accès à votre insu lecture ou destruction de vos fichiers, serveur de spam…Installer un « keylooger » qui va enregistrer toutes les frappes faîtes sur votre clavier afin d’intercepter vos pseudos et mots de passe

- Rookbit : Un programme qui va en cacher un autre malveillant..

- Spyware : Enregistre vos habitudes sur Internet afin de les revendre.

- Rogue : Faux anti-spyware : Fait apparaitre des fenêtres publicitaires vous prévenant d’une soi disante infection pour vous vendre un anti virus.

- Hijacker : Pirate votre navigateur pour vous forcer à visiter des sites.

- RansomaWare : logiciel qui va crypter vos données et vous demander de l’argent pour vous donner le code ou les décrypter.

- Etc…

Vous devez donc équiper votre ordinateur d’un programme pour contrer ces menaces. On parle de logiciel « antivirus » et «Fire Wall » qui devraient pouvoir le protéger de ces menaces.

Certains sont gratuits (M.S.E., AVAST…)

La plupart sont payants (NORTON, AVG …)

Cet antivirus doit également protéger votre messagerie.

Vous devez vérifiez que votre « Anti Virus» soit activé au démarrage de votre ordinateur.

Vous devez vérifier qu’il soit à jour (On découvre de nouveaux virus tous les jours).

En général les programmes « antivirus » se mettent à jour automatiquement, mais certains nécessitent que ce soit vous qui les mettiez à jour.

Deux « antivirus » fonctionnant ensemble risquent de créer des problèmes, l’un prenant l’autre pour un virus, et de bloquer certaines de leurs fonctions ou rendre leurs analyses moins performantes.

N'installez donc qu’un seul « antivirus » sur votre P.C. ou portable, mais un « antivirus » performant.

Lancer un « scan » (analyse des fichiers et dossiers composant  votre ordinateur) régulièrement sur votre machine bien que généralement vous ayez la possibilité de programmer ces analyses.

Si vous avez des enfants, mettez-les en garde contre les dangers pour eux d’Internet et de certains forums de discussions, certains mots ou expressions. N’oubliez pas qu’un(e) adolescent(e) est encore un enfant.

Vous pouvez installer un ’’ logiciel de control parental’’. Discutez avec vos enfants.

Des services de sécurité par défaut sont installés sur votre P.C..

Ils sont accessibles sur la page d’accueil de navigateur à l’onglet : ‘’outils ‘’ (clic gauche) puis à la dernières ligne ‘’option internet » » (clic gauche).

Vous laissez des traces lors de la navigation sur Internet (mot de passe, pseudo..) lorsque vous remplissez des formulaires ou questionnaires, ou aussi en vous connectant à un compte de messagerie, ou autre.

Vous pouvez effacer ces donnés conservées par le navigateur en cochant la case

"supprimer l’historique de navigation en quittant le navigateur  dans l'onglet Général".

 onglet sécurité  

L’onglet « sécurité » vous propose plusieurs niveaux de sécurité selon l’endroit où vous voulez naviguer (Réseau internet, réseau local, sites auxquels vous faites confiance… »

 Onglet sécurité

L’onglet "contenu " vous permettra, après avoir fait un clic gauche sur « activer » de paramétrer l’accès à Internet par l’intermédiaire de « filtres » (contenus ayant pour objet le sexe, la violence, la drogue…)

 Onglet contenu

L’onglet « confidentialité » propose également de vous rendre la navigation plus confortable en bloquant les fenêtres publicitaires ou paramétrer l’autorisation des « cookies » (petits programmes qui s’installent lorsque vous visitez certains sites et qui gardent en mémoire vos informations afin de vous rendre plus facile l’accès et la navigation à ce site).

 Onglet confidentialité

Lorsque vous vous connectez à un compte sur une page d’un navigateur (ici Google), vous ne devez pas oublier de vous déconnecter avant de quitter le navigateur,

surtout si vous êtes connecté depuis un endroit public ou votre entreprise. Clic gauche sur le bouton bleu déconnection ‘pour Google)

 

 connexion deconnexion google

 

Lors de votre navigation sur Internet, vous pouvez être amené à fournir un identifiant et un mot de passe pour avoir accès à des services devant être sécurisés de par les informations qu’ils contiennent ou par la destination de ces sites.

Vous ne devez pas rentrer vos identifiant ou/et mot de passe si vous n’êtes pas sur une page de ce site dont l’adresse commence par « https://mabanque.fr

Noter le ‘’s’’ de « http ». Il signifie que vous êtes sur une page sécurisée du site (banque, sécurité sociale, paiement des impôts…)

En cas de doute, fermer votre navigateur et rouvrez-le. N’oubliez pas que vous avez un logiciel antivirus et que vous pouvez « lancer un scan » afin de vérifiez la bonne sécurité de votre ordinateur.

(Evitez d’utiliser votre ordinateur pendant ces analyses).

Les sites financiers, les sites administratifs ou gouvernementaux et en règle générale tous les sites contenant des informations vous concernant « sensibles » ne vous demanderont jamais par courriel (email) de rectifier, confirmer, modifier…ces informations.

Si vous recevez un courriel dans ce sens, n’y répondez pas et détruisez le.

La seconde fois que vous recevrez un courrier semblable, ne l’ouvrez pas et détruisez le.

Votre mot de passe sur ces sites »sensibles » ne doit pas entre une date de naissance, ni une date anniversaire ou de mariage, ni celle d’un événement connu, il ne doit pas non plus être un prénom ou un nom, il ne doit, de préférence avoir aucun rapport avec vous ou vos proches.

Selon les possibilités qui vous sont offertes, vous devez essayer de mélanger les lettres majuscules et minuscules en y incorporant des chiffres. Le nombre de caractères dépend du service ou société où vous voulez ouvrir un « compte ».

Exemple de mot de passe :

51HutEd7 il y a 8 caractères, si je suis autorisé à en mettre 9 je peux rajouter un 3 : 51HutEd73

N’utilisez pas le même mot de passe pour aller sur un site « sensible » (banque, assurance, sites administratifs…) que pour vous connecter à un site commercial ou ludique.

Prenez un mot de passe pour votre messagerie.

La sécurité de vos fichiers et de votre ordinateur dépend aussi de vous :

Eviter le téléchargement de films ou musiques gratuits (en dehors de la loi HADOPI, vous prenez un risque d’infection).

Evitez de vous connecter en WiFi sur votre compte bancaire ou sur un compte ouvert sur un site sensibles (assurance, administration…sur tous sites ayant des informations sécurisées vous concernant).

Evitez de consulter ces mêmes sites à partir d’ espaces publics (réseaux filaires ou WiFi)

 

                                                 LA SECURITE DE VOTRE MESSAGERIE

 

             « Spam, pourriel, polurriel », tous ces termes veulent dire la même chose : courrier indésirable, voire dangereux pour vous.

• Le pourriel contient généralement de la publicité. Les produits les plus vantés sont les services pornographiques, les médicaments (le plus fréquemment les produits de « dopage sexuel » ou, des hormones utilisées dans la lutte contre le vieillissement ou encore pour la perte de poids), le crédit financier, les casinos en ligne, les montres de contrefaçon, les diplômes falsifiés et les logiciels craqués.

• Des escrocs envoient également des propositions prétendant pouvoir vous enrichir rapidement : travail à domicile, conseil d'achat de petites actions (penny stock).

• Les lettres en chaînes peuvent aussi être qualifiées de pourriel.

• Parfois aussi, mais de plus en plus rarement, il s'agit de messages d'entreprises ignorantes de la Netiquette qui y voient un moyen peu coûteux d'assurer leur promotion.

• Certains messages indiquant qu'un courriel n'est pas arrivé à destination peuvent également être qualifiés de pourriel lorsque le message d'origine n'a pas été envoyé par vous même mais par exemple par un virus se faisant passer pour vous.

Enfin la dernière forme de pourriel, l'hameçonnage (phishing en anglais, terme dérivé de fishing, la pêche à la ligne), consiste à tromper le destinataire en faisant passer un courriel pour un message de sa banque ou d'un quelconque service protégé par mot de passe. Le but est de récupérer les données personnelles des destinataires (notamment des mots de passe, un numéro de carte bancaire) en les attirant sur un site factice enregistrant toutes leurs action

Pourriel de demande de transfert de fonds (modifier)

Il s'agit d'un exemple classique de pourriel qui reprend toujours le même principe : le message demande de l'aide afin de transférer des fonds depuis un compte en banque. Le destinataire (supposé compatissant) est censé faire l'intermédiaire pour la transaction.

Pourriel publicitaire

C'est l'une des formes les plus courantes de pourriel, consistant à l'envoi en masse d'un message publicitaire. Les auteurs de ces pourriels utilisent souvent frauduleusement les ressources informatiques d'autrui via des « machines zombies », car la génération automatique de millions d'adresses destinataires nécessite une large bande passante et une certaine puissance de calcul.

Le pourriel continue d'exister et de prospérer grâce aux revenus qu'il peut engendrer, ce qui motive certains commanditaires car près de 11 % d'internautes admettent avoir acheté un produit suite à la réception d'un pourriel publicitaire. (source Wikipédia)

Que vous vous serviez d’une messagerie installée sur votre ordinateur ou par l’intermédiaire d’un prestataire qui vous fournit l’accès à une messagerie ( Google, Orange, SFR, …) vous devez prendre quelques précautions.

Sur votre messagerie installée sur votre ordinateur (Windows mails, Outlook…) votre logiciel « antivirus » doit pouvoir filtrer les messages et illuminer ceux réellement dangereux, filtrer ceux potentiellement dangereux en les mettant dans un dossier de votre messagerie appelé « spam ou courriers indésirables ».

Vous avez également la possibilité de faire en sorte que des courriers qui vous arrivent une première fois dans votre boite de réception car ils n’ont pas été détectés, soient dirigés lors d’un prochain envoi dans le dossier »spam ou courriers indésirables ».

Vous devez lire l’objet du message avant de l’ouvrir, lire le nom de l’expéditeur.

S'il vous semble suspect, ne l’ouvrez pas mais supprimez-le. N’ouvrez pas les pièces jointes sans être sur qu'elles ne sont pas dangereuses.

Vérifiez malgré tout votre dossier « spam » car des courriers que vous attendez peuvent y avoir été classés par erreur.

Videz le dossier « courrier supprimé » tous les jours sur votre messagerie installée sur votre ordinateur.

Vider votre corbeille .

 

                                                                                                            Changer de page grace à l'aide des images...